2019 LA NUIT DES LAPINS GEANTS - sortie nationale le 7 juin sur Assaï records - (extraits)

 

fnac:1° de couv LNDLG.jpgulule

 

1978 SONS OPTIQUES
::DSC_6757.jpg

 

1979 VOYEUR EXTRA LUCIDE
::voyeur EXTR.jpg

                      

Mais qu’est ce que j’ai bien pu faire entre 1979 et 2019 ? Serait ce une tentative de record mondial de la procrastination ? Une retraite dans un monastère tibétain ? Un coma artistique de 40 ans ?

  Rassurez vous, rien de tout ça. Ce temps fut fort bien employé à mettre l’art des autres en forme, leur écrire des chansons, de les accompagner sur les routes.  J’ai partagé les aventures de chanteurs célèbres, de moins célèbres, de metteurs en scène de cinéma, de chorégraphes, de comédiens. Un parcours jalonné de rencontres formidables, de découvertes d’univers singuliers, de traditions musicales, de cultures lointaines. En gagnant ma vie je me suis enrichi des autres. Franchement, je n’ai pas à me plaindre.

Néanmoins, chaque année je me disais, « C’est maintenant, tu dois faire un album de compositions personnelles ».  La réponse était toujours : « Oui mais quand ? J’ai déjà cinq projets sur le feu… l’ année prochaine, c’est sûr, je refuse tout et je le fais… »

Mouais…Je me suis répondu ça quarante années de suite quand soudain, l’ année dernière, je me suis dit que le moment était venu pour sortir du bois et me mettre en danger. Sans les artistes que je sers, je vaux quoi, moi ? Dans l’enfer des possibles que mon éclectisme génère, où me situe-je ?

 Alors, comme tout créateur, j’ai affronté les affres du doute, de la page blanche, de l’ « aquoibonisme », des « Pour-qui-tu-te-prends-pour-composer-après-Maurice-Ravel-et-Frank Zappa ? »
J’ai digéré tout ça, fait des choix, et je vous présente mon nouvel album « LA NUIT DES LAPINS GEANTS », au plus près possible du fatras des musiques qui se choquent dans ma tête. De la musique picturale, parfois sérieuse, parfois moqueuse mais toujours sentimentale.

Françoisbreant.jpg